Engagements

Responsabilité sociétale / Agir pour la planète

Le Groupe M6 est conscient que la préservation des ressources naturelles est un enjeu fondamental. Il est donc attentif à sa propre consommation et cherche à prendre des initiatives dans ce domaine, que ce soit en matière de recyclage ou par la sensibilisation du grand public aux enjeux du développement durable.

S’engager au quotidien pour l’environnement

Le Groupe Métropole Télévision n’exerce pas d’activités qui, structurellement, peuvent avoir un impact significatif sur l’environnement, notamment sur le changement climatique. Le Groupe est néanmoins conscient que la préservation des ressources naturelles est un enjeu fondamental pour le 21ème siècle. Le Groupe est donc attentif à sa propre consommation et cherche à prendre des initiatives dans ce domaine, que ce soit en matière de recyclage ou par la sensibilisation du grand public aux enjeux du développement durable.

Par ailleurs, le Groupe M6 s’attache à informer les collaborateurs sur les enjeux du développement durable et les démarches mises en place au sein de l’entreprise. Ainsi le service de communication interne organise des opérations de sensibilisation des collaborateurs sur des enjeux tels que la réduction des impressions papier, le recyclage…

Depuis plusieurs années, le Groupe poursuit ses efforts pour réduire son impact sur l’environnement dans tous les postes de l’entreprise : déplacements, gestion du courrier, flotte automobile, papier, abonnements presse, etc. A un objectif chiffré, le Groupe a préféré une démarche pragmatique avec un ajustement des exigences chaque année sur les principaux indicateurs environnementaux.

La consommation des ressources en eau, matières premières et énergie est suivie et contrôlée par les Services Généraux du Groupe, dans une démarche de réduction de la consommation

Production de déchets, gestion du papier et recyclage

Le Groupe M6 est particulièrement engagé en faveur de l’économie circulaire et attaché à promouvoir une consommation sobre et responsable des ressources naturelles par la prévention de production de déchets, le réemploi des produits et leur recyclage.

Pour un Groupe comme M6, la principale consommation de matières premières concerne l’utilisation du papier. Le Groupe s’est fortement mobilisé ces dernières années en faveur de la limitation de l’utilisation du papier en interne (mise en place de copieurs multifonctions, fiche de paie dématérialisée dans un coffre-fort électronique personnel, factures au format électronique, abonnements presse en version numérique…). En parallèle de sa volonté de maîtrise de ses consommations (eau, énergie…) et de réduction du papier, le Groupe M6 pratique également une politique active de recyclage des déchets liés à son activité (piles, néons, matériel informatique, cartouches de toner, lampes fluo, huile pour machine frigorifique…).

Le Groupe a modifié en 2016 le fonctionnement du tri sélectif en vigueur dans les bâtiments de Neuilly. Les corbeilles individuelles ont ainsi été supprimées et remplacées par des containers à trois volumes qui permettent de trier les déchets recyclables, non-recyclables et les piles. La collecte est réalisée tous les jours par le prestataire de services de nettoyage du Groupe, avant d’être récupérée par une entreprise spécialisée dans le tri sélectif.

Gestion environnementale des bâtiments

Gestion environnementale des bâtiments

La construction de l’immeuble de bureaux du 107 avenue Charles de Gaulle a fait l’objet d’une démarche de Haute Qualité Environnementale visant à la fois le confort et la qualité de vie des utilisateurs ainsi que le respect de l’environnement.

Les équipements et les matériaux ont été choisis pour favoriser le confort des occupants et réduire l’empreinte environnementale de l’immeuble avec une climatisation performante et économe en énergie, une ambiance acoustique adaptée aux différents locaux, une utilisation optimale de l’éclairement naturel pour les bureaux et les espaces communs, une optimisation des débits de ventilation et une recherche poussée dans les matériaux prévus en finition intérieure pour assurer une bonne qualité de l’air, des terrasses en partie végétalisées et des patios plantés d’arbres pour permettre une conservation de la biodiversité.

On peut citer à titre d’exemple différents choix faits par M6 pour améliorer la consommation énergétique et favoriser l’environnement : la généralisation des lampes à basse consommation, la mise en place de détecteurs de présence dans les sanitaires et ascenseurs, l’installation de terrasses végétales favorisant la biodiversité.

Une sensibilisation de la communauté

La responsabilité d’un groupe producteur et diffuseur de contenus repose également sur sa volonté de sensibiliser le grand public aux enjeux du développement durable. M6 a décidé de jouer ce rôle éducatif via des documentaires de qualité présentant des problématiques écologiques d’actualité. Ces magazines sont devenus emblématiques de la chaîne et représentent un relais d’audience important pour ces thématiques. Le Groupe veille également à ce que l’ensemble des programmes diffusés renvoie une image positive d’une vie rurale respectueuse de l’environnement (dans L’Amour est dans le pré, notamment)

La société de production interne de magazines et documentaires d’information, C.Productions, a ainsi produit pour M6 plusieurs sujets autour de l’écologie et du développement durable parmi lesquels « Lycée agricole le bonheur est dans le pré », « Les secrets du reconditionné », ou encore « Vélos électriques » (diffusés dans Capital et 66 Minutes)

Les enjeux environnementaux et leurs actualités ont également fait l’objet de nombreux sujets dans les journaux d’information (Le 12.45 et Le 19.45) : Notre Dame des Landes, la COP23, l’accord de Paris sur le climat, la pollution, le réchauffement climatique…

L’émission Top Chef fait la promotion, dans les épreuves proposées aux candidats, des bonnes pratiques en termes de gaspillage alimentaire et d’utilisation de produits bio et frais. Studio 89, la filiale du groupe qui produit l’émission, a également noué un partenariat avec la Croix-Rouge. Lors du tournage, les bénévoles de l’ONG viennent récupérer des produits qui sont ensuite redistribués dans les points alimentaires.

 

La station RTL, acquise le 1er octobre 2017 et qui intègrera le périmètre de reporting environnemental en 2018, est très investi sur toutes les questions environnementales.

En avril 2017, la station a consacré une journée entière aux solutions pour essayer de lutter contre le réchauffement climatique. C’est Nicolas Hulot qui est venu en studio la lancer.

 

 

Une sensibilisation de la communauté

© William Beaucardet / M6
© Frédéric Bukajlo / M6
© Sylvie Lancrenon / M6